Utiliser des sous-tâches parce qu'un projet semble trop important n'est généralement pas une bonne raison

C’est vraiment une tendance chez les utilisateurs d’Asana : ils créent un projet avec toutes les étapes, puis regardent le projet en étant complètement paniqués. Pour rendre le projet moins intimidant, ils déplacent un tas de tâches en tant que sous-tâches.

J’appelle cela “cacher le travail sous le tapis”.

Oui, votre projet est complexe parce que votre travail l’est ! Mais n’utilisez pas les sous-tâches pour cacher cette complexité.

Utilisez plutôt des sections ou des champs personnalisés pour diviser le projet en phases. Et utilisez des dépendances pour montrer les relations entre les tâches. Et créez des jalons pour représenter les réalisations. Enfin, veillez à masquer les tâches terminées afin que la progression soit évidente et que le projet se réduise au fil du temps !

Vous êtes-vous déjà retrouvé à utiliser des sous-tâches pour “cacher” du travail ?

:us: English Version

1 Like